En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de vie privée sur le site SNCB. Pour plus d'informations sur les cookies utilisés sur ce site et sur la gestion de ceux-ci, veuillez lire notre politique en matière de cookies.

Le train fait sa pub: retour dans le temps

Écrit le dans le catégorie Saviez-vous que?

En 1938, la SNCB ouvre un Bureau central de tourisme et édite une série d’affiches avec des slogans liés au tourisme ferroviaire.

Pour ce faire, elle fait appel à des peintres belges connus pour traduire en affiches leur vision du terroir. À ce moment-là, les références aux chemins de fer sont limitées au profit des trésors artistiques de la Belgique.

Quelques années plus tard, le tourisme se démocratise. L’automobile et l’autobus s’associent aux plaisirs du voyage en train qui commence aussi à être valorisé pour ses propres qualités: rapidité, confort, sécurité. Les voyages en train à l’étranger se multiplient et deviennent également le sujet de nombreuses représentations.

Avec le développement de la télévision, du cinéma et de la presse magazine, la place prépondérante qu’occupait l’affiche est remise en cause. Elle cesse d’être une oeuvre artistique pour devenir un outil de communication parmi d’autres, utilisée pour valoriser les offres de voyages. Le style devient plus abstrait et plus symbolique.

Découvrez ci-dessous un aperçu des affiches d’antan et un exemple de film publicitaire:

  •     Roméo Dumoulin, 1938
  •     Herman Verbaere, 1938
  •        Armand Jamar, 1946
  •     Noel Leriche, rond 1950
  •     Armand Massonet, 1951
  •       André Pasture, 1965
  • Reclamespot "Nachttrein", Michel Clarence, 1968:

 

Aujourd'hui, Train World est fermé.

close